Accès direct aux pages du site

Mois : février 2023

Absence de trains, certains weekends sur la ligne TER Paris Laon. De mars à Juillet 2023.

Les travaux de la gare de Crépy en Valois vont entrer dans leur seconde phase en 2023 avec l’installation d’ascenseurs au niveau des quais. Ce chantier d’envergure mené par la SNCF Gares et connexions nécessitera une modification du plan de transport TER (Ligne Paris- Laon) et le Transilien Ligne K (Crépy en Valois).
Les week-ends des 25 et 26 mars, 1,2/8,9/15,16/22,23/29,30 avril, 6 et 7 mai, 1er et 2 juillet.
Durant ces weekends, aucun train ne circulera entre Laon et Paris. Un service de remplacement de cars sera mis en en place entre Laon et Creil via Crépy en Valois. En gare de Creil , les voyageurs emprunteront les TER pour rejoindre Paris.
Des messages seront diffusés à ce sujet :
Sur les sites internet TER Hauts de France.
Sur l’application mobile SNCF.
Par SMS et alerte mails aux abonnés.
Alertes sonores dans les trains et dans les gares.
Informations par affichage et en gare et à bord des trains.
Contact pour les lignes TER Hauts de France 06 87 73 10 23.

 Le Dimanche 12 mars de 10h à 18h. L’association « les Petites Mains » organise « Les Puces des Couturières et des Loisirs créatifs ».

Le Dimanche 12 mars de 10h à 18h. L’association « les Petites Mains » organise « Les Puces des Couturières et des Loisirs créatifs »
Entrée gratuite. Salle polyvalente de Crouy. Rue du Collège Chaptal.
Buvette et restauration sur place. Grande vente de Tissus, layette.
Atelier de couture réservé aux enfants. Réservations 06 33 57 09 05
Pour exposer 3€ la table fournie. Renseignements et inscriptions par téléphone :
06 72 68 69 86 ou 06 99 04 72 99.

Grippe aviaire / Influenza aviaire. Renforcement des mesures .Nouvel arrêté préfectoral.

RENFORCEMENT DES MESURES DE BIOSÉCURITÉ
Pour lutter contre l’Influenza aviaire (grippe aviaire) type H5N1
Arrêté préfectoral du 14 février 2023 du 14 février 2023 déterminant une zone de traitement temporaire sur tout le département de l’Aisne.
Devant la recrudescence de cas d’influenza aviaire hautement pathogène dans toute l’Europe et en France.
Mesures de prévention obligatoires pour les détenteurs d’oiseaux incluant les propriétaires de volailles qui doivent dès à présent être respectées :
1) La claustration des volailles (mise en bâtiment) ou protection de celles-ci par un filet. Avec réduction des parcours extérieurs, interdisant le contact avec des oiseaux sauvages, dont les zones d’abreuvement et de nourriture.
2) Interdiction de l’organisation de rassemblements d’oiseaux sur la commune.
3) Interdiction de mouvement de volailles.
4) Interdiction de transport et de lâcher de gibiers à plumes.
5) Interdiction de transport et de l’utilisation d’appelants.
6) Surveillance Clinique quotidienne des oiseaux.
7) Déclarer en mairie, la détention de volailles, leurs nombres et leurs espèces.
8) Si une mortalité anormale est constatée, contacter votre vétérinaire ou la direction départementale en charge de la protection des populations.
Informations utiles :
https://agriculture.gouv.fr/tout-ce-quil-faut-savoir-sur-linfluenza-aviaire
https://urlz.fr/kNoI
Contact par courriel

Les sangliers dans Crouy et dans d’autres zones urbaines.

Les sangliers dans Crouy.Ils quittent les forêts pour arriver dans les zones urbaines. Les sangliers, dont la population ne cesse d’augmenter. Ils seraient désormais près de 3 millions en France, selon la Fédération nationale des chasseurs. Ces animaux n’hésitent plus à errer dans les centres villes, à la conquête de nouveaux territoires, ils s’’adaptent très facilement aux zones densément peuplées, où ils trouvent gîte et couvert sans être ennuyés car on ne peut les chasser à moins de 150 mètres d’une habitation.
En ce sens ils ont compris qu’en ville, il n’y a pas de chasse, et ils y trouvent donc un peu de sécurité.
Les sangliers sont intelligents et pas grand-chose ne les dérange. (Voir exemple en vidéo, du refuge en mer du nord, pendant les journées de chasse.)
Se nourrissant de tout, le sanglier comprend vite que la ville est un restaurant à ciel ouvert. Animal de la nuit, peu effrayé par la circulation. L’accès à la nourriture, lui est très facile.
Le réchauffement climatique, la disparition des prédateurs du sanglier ont ouvert la voie à la prolifération des cochons sauvages. Les hivers plus doux font des sangliers plus vigoureux et plus résistants aux maladies. Autre facteur aggravant, la fertilité de cette espèce est très élevée la laie, la femelle du sanglier a en moyenne 4,5 petits par an et peut procréer dès l’âge de 2 ans, pendant une dizaine d’années.
En outre, l’expansion des villes, le recul des espaces naturels, l’augmentation des quantités de déchets produites, le gaspillage alimentaire offrent aux nuisibles une nourriture abondante et attirent les sangliers vers les villes. L’intrusion des sangliers en milieu urbain est un signe paradoxal de la disparition inexorable de la vie sauvage. L’animal fait irruption dans la ville comme un messager de la catastrophe écologique en cours.
https://youtu.be/V-ROsY_egoE

Message direct